International
URL courte
4190
S'abonner

La Russie enverra prochainement ses policiers militaires dans la région d'Idlib afin d'assurer le régime de cessez-le-feu sur le terrain.

Des unités de police militaire russe seront déployées dans la zone de désescalade dans la province syrienne d'Idlib, a fait savoir le représentant spécial du Président russe Aleksandre Lavrentiev.

«Des policiers militaires russes seront stationnés notamment dans la zone d'Idlib, comme c'était le cas auparavant dans la région de Homs et dans la Ghouta orientale», a annoncé M.Lavrentiev lors d'un point de presse à Astana jeudi.

Toujours selon lui, la Russie, l'Iran et la Turquie, en tant que garants du cessez-le-feu en Syrie, sont prêts à étudier les propositions de pays tiers qui souhaiteraient participer au maintien de la sécurité dans les zones de désescalade en Syrie.

Moscou, Téhéran et Ankara ont convenu en mai dernier de créer quatre zones de désescalade en Syrie: au nord de la province de Homs, dans l'enclave de la Ghouta orientale, dans la province de Deraa (à la frontière syro-jordanienne) et dans la province d'Idlib.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
À l’inverse de Trump, l’armée US reconnaît que les frappes iraniennes ont fait des blessés
Tags:
Alexandre Lavrentiev, crise syrienne, zone de désescalade, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik