International
URL courte
35411
S'abonner

Afin de régler le conflit qui perdure sur la péninsule coréenne, il faudrait déjà supprimer les bases américaines des territoires de la Corée du Sud et du Japon, estime le premier vice-président de la Douma pour les affaires internationales, Dmitri Novikov.

Sur fond de tensions accrues en péninsule de Corée, le premier vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) pour les affaires internationales, Dmitri Novikov, a précisé l'une des conditions qui pourraient mener à une désescalade du conflit.

«J'ai toujours considéré que la condition du règlement du problème coréen devrait être la suppression des bases américaines sur le territoire de la Corée du Sud et, ce qui serait souhaitable, au Japon. Cela pourrait garantir une sérieuse désescalade dans la région Asie-Pacifique lorsque la Corée du Nord et la Chine comprendront que la menace militaire de la part des États-Unis est minimisée», a-t-il affirmé.

La Corée du Nord a effectué vendredi à 06h57 heure locale (la veille, à 23h57 heure de Paris) un nouveau tir de missile depuis le district de Sunan, au nord-ouest de Pyongyang.

Le missile a été lancé en direction de la mer de l'Est, a annoncé le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud. Les habitants de plusieurs préfectures japonaises ont été appelés à se mettre à l'abri suite aux informations sur le lancement du missile. Le missile nord-coréen a parcouru une distance de 3.700 km et atteint 770 km d'altitude, ont précisé les militaires sud-coréens. Le 29 août dernier, un missile nord-coréen de portée intermédiaire Hwasong-12 avait déjà survolé l'île de Hokkaido.

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Elle donne un coup de tête à un agent SNCF à Nantes parce qu’il lui refuse l’accès au quai
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
désescalade, crise, conflit, tensions, nucléaire coréen, programme balistique, Japon, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook