International
URL courte
Explosion dans le métro de Londres, septembre 2017 (18)
210
S'abonner

Le quartier situé autour de la station de métro Parsons Green, à Londres, où une explosion s’est produite ce vendredi faisant de nombreux blessés, restera fermé pendant un bon moment, a communiqué à Sputnik un représentant de la police londonienne.

Un représentant de la police londonienne a commenté pour Sputnik la fermeture de la station Parsons Green, du métro de Londres, où une explosion a fait de nombreux blessés ce vendredi.

«Afin de mener une enquête, nous maintiendrons le cordon pendant un bon moment. Il est possible que des collègues d'autres départements se joignent à l'enquête», a-t-il ainsi affirmé.

Un colis blanc a explosé ce matin à la station Parsons Green, dans le métro londonien, a annoncé le journal britannique The Sun. L'explosion a fait de nombreux blessés, mais leur nombre n'a toutefois pas encore été précisé.

La police antiterroriste suit l'évolution des événements à Parsons Green, mais actuellement, l'enquête est entre les mains de la police des transports. Les services ambulanciers sont également arrivés à la station Parsons Green. Dans un communiqué, le service des ambulances de Londres indique que sa «priorité est d'évaluer le degré et la nature des blessures».

Suite à l'incident, tous les passagers ont été évacués et la station a été fermée. Six voitures de pompiers, deux équipes de sauvetage et environ 50 pompiers sont déployés actuellement sur les lieux.

Dossier:
Explosion dans le métro de Londres, septembre 2017 (18)

Lire aussi:

Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Un avion de reconnaissance US intercepté sur fond de regain des tensions entre Washington et Moscou – vidéo
Tags:
enquête, police, attaque, terrorisme, attentat, Royaume-Uni, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook