Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les Tunisiennes autorisées à se marier avec des non-musulmans

    International
    URL courte
    564
    S'abonner

    La Tunisie a révoqué les circulaires datant de 1973 qui interdisaient aux femmes de confession musulmane de se marier dans leur pays avec des non-musulmans.

    Le porte-parole de la présidence tunisienne, Saïda Garrach, a annoncé l'abrogation des circulaires ministérielles interdisant les unions entre les femmes de confession musulmane et les non-musulmans.

    «Tous les textes liés à cette interdiction ont été annulés. Félicitations aux femmes de Tunisie pour la consécration du droit à la liberté de choisir son conjoint», a écrit Mme Garrach, ex-avocate et militante féministe, sur sa page Facebook.

    En août dernier, le président Béji Caïd Essebsi avait annoncé avoir demandé au gouvernement de retirer une circulaire datant de 1973 interdisant le mariage des Tunisiennes musulmanes avec des non-musulmans, document dont le contenu était dénoncé depuis des années par des organisations de la société civile comme une «violation du droit fondamental de tout être humain».

    Jusqu'ici, les Tunisiennes épousant des non-musulmans devaient fournir le certificat de conversion à l'islam de leur futur mari si elles voulaient que leur mariage soit reconnu en Tunisie.

    Le ministère de la Justice avait justifié cette mesure en 1973 par la nécessité de «sauvegarder l'originalité islamique de la famille tunisienne» et d'«éloigner tous les côtés négatifs de l'Occident».

    Tags:
    femmes, mariage, islam, Saïda Garrach, Béji Caïd Essebsi, Tunisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik