International
URL courte
22443
S'abonner

Selon des informations du renseignement, des instructeurs militaires de l'Otan sont récemment arrivés dans le Donbass, a affirmé Mikhaïl Filipponenko, chef par intérim de la direction de police de la République populaire de Lougansk (RPL).

Des instructeurs militaires de l'Otan sont arrivés dans le Donbass, a indiqué au cours d'une conférence de presse donnée à Lougansk Mikhaïl Filipponenko, chef par intérim de la direction de police de la République populaire de Lougansk (RPL), se référant à des informations fournies par les services de renseignement.

Andreï Marotchko, porte-parole de la Police populaire de cette république autoproclamée, a précédemment déclaré que Kiev avait déployé une brigade de forces de l'ordre dans l'enceinte de l'école de Tioploïe, localité sous contrôle des autorités ukrainiennes.

«Il s'est avéré que plusieurs militaires installés dans cette école étaient des instructeurs de l'Otan, sans doute d'Estonie et de Lettonie», a précisé Mikhaïl Filipponenko.

Il a également relevé la présence sur les lieux de trois camions Oural et d'environ cinq véhicules blindés.

La RPL a constaté à plusieurs reprises la présence dans le Donbass d'instructeurs étrangers qui, dans des camps situés près de la ligne de démarcation, entraînaient des forces de l'ordre ukrainiennes à lancer des opérations subversives et les formaient aux techniques de nettoyage.

Les autorités ukrainiennes ont engagé en 2014 une opération militaire contre les Républiques de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé de manière unilatérale leur indépendance après le coup d'État en Ukraine en février de la même année. Selon l'Onu, le conflit a déjà fait 10.000 victimes.

Vladimir Poutine avait précédemment déclaré qu'il soutenait l'idée de dépêcher en Ukraine des forces de maintien de la paix, qui pourraient assurer la sécurité de la mission de l'OSCE dans la région. Ces forces devront être uniquement chargées d'assurer la sécurité des observateurs de l'OSCE et déployées sur la ligne de démarcation et nulle part ailleurs, a-t-il indiqué. Vladimir Poutine a précisé que la décision appropriée ne devait être prise qu'après le désengagement des parties et le retrait du matériel lourd, en établissant un contact direct avec les représentants de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk.

Lire aussi:

Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
activités subversives, instructeurs, entrainement, militaires, formation, ONU, OSCE, OTAN, Vladimir Poutine, Lougansk, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook