International
URL courte
Polémique autour du référendum kurde (2017) (48)
26516
S'abonner

Le parlement de la région autonome du Kurdistan, en Irak, a tenu sa première réunion en deux ans. A cette occasion, les députés ont majoritairement voté en faveur de la tenue du référendum sur l’indépendance.

Le Parlement du Kurdistan irakien a voté vendredi soir à Erbil, dans le nord de l’Irak, pour la tenue du référendum sur la question de l’indépendance le 25 septembre prochain.

La plupart des députés se sont prononcés en faveur de cette idée dans le cadre de leur première réunion en deux ans.  Le vote a été diffusé en direct par la chaîne de télévision kurde Rudaw. 

Les autorités irakiennes qualifient le scrutin d’illégal. Le parlement irakien s’est prononcé contre le référendum. Le 14 septembre dernier, Bagdad a limogé le gouverneur de la province de Kirkouk qui souhaitait participer au référendum.

La Turquie et l’Iran voisins sont aussi contre l’idée de ce référendum. Ces pays redoutent la montée du séparatisme dans les régions peuplées de Kurdes après l’apparition d’un État indépendant kurde à leurs frontières.

Le Kurdistan irakien est une région autonome au sein de l'Irak, dont le statut est défini par la Constitution du pays. En mars dernier, lors d'une rencontre avec le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (Onu), Antonio Guterres, le Président du gouvernement régional du Kurdistan irakien Massoud Barzani avait déclaré qu'un référendum d'indépendance serait organisé dans les plus brefs délais. Plus tard, sa date avait alors été fixée au 25 septembre.

Dossier:
Polémique autour du référendum kurde (2017) (48)

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
vote, indépendance, référendum, Rudaw, Erbil, Irak, Kurdistan irakien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook