International
URL courte
28102
S'abonner

La Belgique est «le maillon faible de la lutte antiterroriste», a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères après que la chambre des mises en accusation de Bruxelles a prononcé un non-lieu dans le dossier concernant le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

La Belgique est «le maillon faible de la lutte antiterroriste en Europe et dans le monde», a affirmé le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué consacré à la décision prise jeudi par la chambre des mises en accusation de Bruxelles de prononcer un non-lieu dans le dossier relatif à 36 personnes physiques et morales liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (interdit en Turquie).

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a ainsi confirmé la décision rendue en première instance en novembre dernier. Dans le cadre d'un dossier ouvert en 2010, le parquet fédéral avait demandé le renvoi en correctionnelle de 36 personnes et sociétés liées au PKK pour participation aux activités d'un groupe terroriste. Selon la chambre, le conflit turco-kurde est un conflit armé non-international et, par conséquent, le PKK n'est pas une organisation terroriste.

«Cette décision est un nouvel exemple du soutien accordé aux groupes terroristes qui torpillent la sécurité et qui s'attaquent aux intérêts de la Turquie. La Belgique a prouvé une nouvelle fois qu'elle était le maillon faible de la lutte antiterroriste en Europe et dans le monde», a indiqué le ministère turc.

La Turquie a d'ores et déjà déclaré qu'elle entendait faire appel.

Le PKK est en guerre ouverte contre le gouvernement turc depuis août 1984. Une organisation que la Turquie n'est d'ailleurs pas la seule à considérer comme «terroriste»: c'est également le cas de l'UE et, par conséquent, de la Belgique. Les autorités turques ont précédemment déclaré que les terroristes du FETÖ (l'organisation du prédicateur musulman Fethullah Gülen) et du PKK trouvaient souvent refuge dans les pays européens.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
lutte antiterroriste, justice, Union européenne (UE), FETO, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Bruxelles, Europe, Belgique, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook