International
URL courte
1190
S'abonner

Dans le cadre de l’opération de déminage des localités libérées des terroristes en Syrie, les militaires russes et syriens ont déminé les routes principales de la ville d'Uqayribat, située dans la province de Hama libérée des terroristes de Daech début septembre.

Désormais, il n'est plus dangereux d'emprunter les routes principales de la ville syrienne d'Uqayribat, dans le centre de la Syrie, car elles ont été déminées par les militaires syriens et russes, a déclaré le chef d'État-major des troupes russes en Syrie, Alexandre Lapine.

«Actuellement, le nettoyage et le déminage d'Uqayribat se poursuivent, nous avons déminé toutes les routes, les principaux axes routiers, et aujourd'hui ce travail continue», a déclaré le général.

Le ministère russe de la Défense a en outre annoncé jeudi que la Russie formerait près de 600 de démineurs syriens pour qu'ils puissent neutraliser de manière autonome les engins explosifs laissés par les djihadistes dans le territoire du pays.

Les spécialistes russes ont déjà déminé Palmyre et Alep, ayant désamorcé plus de 62.000 objets explosifs et déminé près de 5.300 hectares de territoire.

Ces derniers temps, les terroristes ont significativement cédé du terrain en Syrie: appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne a arraché aux djihadistes Hama, Homs, Lattaquié, Palmyre et Alep. Début septembre, plusieurs villes en Syrie ont enfin retrouvé la liberté des djihadistes, y compris Uqayribat et Deir ez-Zor

Lire aussi:

Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Un bus avec des touristes se renverse en Turquie, des morts et des blessés
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
«Vous votez avec vos mains, on va vous trancher vos mains»: une députée ayant voté pour le pass sanitaire menacée
Tags:
Russie, Syrie, Uqayribat, déminage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook