Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat de Londres: le dispositif explosif était rempli de clous

    Attentat de Londres: le dispositif explosif était rempli de clous

    © AP Photo/
    International
    URL courte
    Explosion dans le métro de Londres (14)
    135633

    Les premiers résultats de l’expertise démontrent que le dispositif artisanal qui a explosé vendredi dans le métro londonien était rempli de clous et était composé de triacetone triperoxide laissant penser que c’est la bombe connue sous le nom «la mère de Satan» qui a été utilisée, ont rapporté les journaux britanniques.

    Le lendemain de l'attentat perpétré dans le métro londonien ayant fait de nombreux blessés, notamment au visage, les médias britanniques révèlent les premiers résultats de l'expertise, visant à identifier les composants de l'explosif.

    Ainsi, selon le quotidien britannique The Times, se référant au ministère britannique de la Défense, les terroristes ont utilisé du triacetone triperoxide, composant faisant partie d'une bombe baptisée familièrement «la mère de Satan». L'engin explosif a également été rempli de clous.

    «Il existe très peu d'éléments chimiques qui se trouvent à la portée des djihadistes pour créer un dispositif explosif suffisamment puissant. Pour cette raison, la charge d'explosif comportait sûrement du triacetone triperoxide. Cette substance est connue sous le nom "la mère de Satan". Il est très sensible et explose facilement», a expliqué l'ancien spécialiste des forces britanniques du déminage Christopher Hunter, cité par des médias locaux. L'attentat est survenu vendredi vers 08h20 heure locale (07h20 heure de Paris), dans la station Parsons Green, au sud-ouest de la capitale britannique. Qualifiée d'attentat par la police, l'attaque a été revendiquée par le groupe Daech. Le dernier bilan des services de santé fait état de 30 blessés, seulement trois d'entre eux sont encore traités dans les hôpitaux.

    Quatre attentats perpétrés à Londres et à Manchester au cours de cette année ont déjà entraîné la mort de 35 personnes.

     

    Dossier:
    Explosion dans le métro de Londres (14)

    Lire aussi:

    Daech revendique l’attentat de Manchester
    Londres: contrôles policiers renforcés après l’attentat de Manchester
    Du gaz «mère de Satan» retrouvé chez les terroristes de Barcelone
    Tags:
    bombe artisanale, explosifs, bombe, terrorisme, attentat, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik