Ecoutez Radio Sputnik
    Un missile exposé à Téhéran

    Avec son «père de toutes les bombes» l’Iran envoie-t-il un signal à Israël?

    © AP Photo/ Vahid Salemi
    International
    URL courte
    691624510010

    Téhéran a annoncé disposer d’une bombe non-nucléaire de 10 tonnes. Selon un analyste russe interviewé par Sputnik, il s’agit d’une démonstration de force adressée à Israël et à d’autres adversaires potentiels de l’Iran dans la région.

    La bombe hyperpuissante dont la création a été annoncée par l’Iran serait un signal envoyé par Téhéran à Israël, a déclaré à Sputnik Vladimir Korovine, expert du centre des études politiques et militaires auprès de l’Université des relations internationales de Moscou (MGIMO).

    «Les pays du Proche-Orient tantôt se rapprochent de l’Iran, tantôt s’en éloignent. Israël est très préoccupé par le fait que l’Iran est proche de ses frontières en Syrie. Cette déclaration [sur la création d’une bombe hyperpuissante, ndlr] s’adresse probablement à Israël et à tous les adversaires de l’Iran», a indiqué M.Korovine.

    L’analyste politique s’est dit persuadé que l’Iran n’utiliserait pas sa bombe hyperpuissante contre les États-Unis.

    «C’est absolument exclu. Mais cela fait monter la tension pour Israël, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn. Cette information est destinée à ces pays», a estimé M.Korovine.

    Le commandant des Forces aérospatiales du Corps des gardiens de la révolution islamique, Amir-Ali Hajizadeh, a annoncé samedi, à la chaîne de télévision IRIB, que l'Iran disposait d'une bombe conventionnelle de 10 tonnes de sa propre fabrication qui peut être larguée à partir d’un avion Iliouchine. Le militaire a qualifié cette bombe de «père de toutes les bombes». Si les États-Unis ont à leur disposition MOAB (GBU-43), la «mère de toutes les bombes», l'Iran a «le père de toutes les bombes», d’après le militaire.

    Une bombe de 10 tonnes est une charge très importante et «le seul avion Iliouchine capable de la transporter est un Iliouchine Il-76 spécialement adapté», un avion de transport militaire de fabrication soviétique, note M.Korovine.

    Selon cet expert, la création d’une munition de cette puissance n’a rien d’étonnant.

    «L’URSS disposait d’une bombe de 5 tonnes à l’époque de la Seconde guerre mondiale. Les Soviétiques l’ont larguée dès 1943. Les Américains ont aussi largué une bombe d’une puissance identique, conçue il y a quelques années, pour détruire des bunkers en Afghanistan», a-t-il rappelé.

    D’ailleurs, il est peu probable que la bombe iranienne soit jamais utilisée, d’après l’expert. Un Il-76 transformé en bombardier lourd doit être accompagné de chasseurs, se trouver à une certaine altitude et s’approcher de sa cible sans faire face au feu d’artillerie ennemi.

    «L’Iran ne fait que montrer son potentiel, comme il l’a fait en lançant un satellite. Mais il n’en met pas en orbite régulièrement. Les tirs de missiles iraniens ne sont pas fréquents non plus, à la différence de ceux effectués par la Corée du Nord. C’est un spectacle adressé notamment à Israël», a conclu M.Korovine.

    Lire aussi:

    Téhéran affirme posséder une bombe conventionnelle hyperpuissante
    Experts US: «La méga-bombe n’est qu’un grand bidon rempli d’explosifs»
    Base militaire afghane attaquée: une onde de choc générée par la méga-bombe US
    Tags:
    bombe, GBU 43 MOAB, Institut d’Etat des relations internationales de Moscou (MGIMO), Vladimir Korovine, Iran, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik