Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Les États-Unis disent se retirer de l'accord de Paris, à une condition

    © REUTERS/ Carlos Barria
    International
    URL courte
    121161310

    La Maison-Blanche a réaffirmé samedi que les États-Unis se retireraient de l'accord de Paris sur le climat si les termes n'en changeaient pas, contredisant ainsi des diplomates européens qui avaient cru percevoir un changement à Washington.

    La Maison-Blanche a réaffirmé samedi que les États-Unis se retireraient de l'accord de Paris sur le climat si les termes n'en changeaient pas, contredisant ainsi des diplomates européens qui avaient cru percevoir un changement à Washington.

    «Il n'y a eu aucun changement dans la position des États-Unis à l'égard de l'accord de Paris», a indiqué la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Huckabee Sanders, citée par l'AFP, dans un courriel.

    «Comme le Président [Donald Trump] l'a clairement dit à plusieurs reprises, les États-Unis se retirent, à moins que nous puissions le réintégrer avec des termes plus favorables à notre pays», a-t-elle ajouté.

    L'accord de Paris sur le climat a été approuvé en décembre 2015 et est entré en vigueur en novembre 2016. Le document détermine le plan d'action mondial nécessaire pour éviter les changements climatiques et le réchauffement global de la planète.

    Le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat avait été annoncé par le Président américain Donald Trump en juin dernier. Selon le dirigeant américain, l'accord n'est pas honnête à l'égard de son pays et pourrait nuire à ses intérêts économiques, en plus de permettre dans le même temps aux autres pays, en particulier l'Inde et la Chine, de dégager des bénéfices. Donald Trump avait proposé de conclure un autre accord.

    La diplomatie américaine a précisé que les États-Unis poursuivraient leurs efforts afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre en introduisant des innovations et des technologies modernes, ainsi qu'en faisant appel à des sources d'énergie renouvelables et pures.

    Selon le département d'État, Washington participera aux conférences climatiques internationales pour assurer la défense de ses intérêts.

    Lire aussi:

    Climat: l’administration Trump persiste et signe
    La sortie de l’Accord de Paris sur le climat, «une autre bêtise» de Trump
    Secrétaire général de l’OPEP: l’Accord de Paris sur le climat ne sera pas revu
    Tags:
    gaz à effet de serre, Accord de Paris sur le climat, présidence américaine, Sarah Huckabee Sanders, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik