Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    Le Koweït demande à l’ambassadeur nord-coréen de quitter le pays

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    91435025

    Suite au récent tir de missile réalisé par Pyongyang, le Koweït envisage de réduire à quatre le nombre de diplomates nord-coréens dans le pays, relate la presse koweitienne.

    Trois jour après le nouveau tir de missile effectué par Pyongyang, le Koweït a ordonné à l'ambassadeur nord-coréen de quitter le pays, relate Al Anbaa, citant des sources au sein du ministère koweitien des Affaires étrangères.

    Selon le quotidien, au regard de la Résolution 2123 du Conseil de sécurité de l'Onu, l'Émirat a décidé de baisser le niveau de la représentation diplomatique nord-coréenne, réduisant son effectif à quatre personnes, soit le chef de la mission diplomatique par intérim et trois diplomates.

    L'ambassadeur de la Corée du Nord a pour sa part confirmé son intention de quitter le Koweït aux côtés d'autres diplomates de son pays également expulsés par l'Émirat, d'ici la fin septembre.

    La Corée du Nord a confirmé avoir effectué vendredi un tir d'essai d'un missile balistique Hwasong-12. L'engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 kilomètres de l'île japonaise de Hokkaido. Le tir s'est déroulé sous le contrôle de Kim Jong-un en personne, d'après l'agence KCNA. Pyongyang a ainsi «testé les performances d'un missile balistique stratégique à longue et moyenne portée», a noté le dirigeant nord-coréen.

    Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

    Lire aussi:

    Pyongyang publie les photos du dernier essai balistique
    Pyongyang confirme avoir testé un missile Hwasong-12
    Pyongyang, «une menace globale, qui demande une réponse globale de tous les pays»
    Tags:
    ambassadeur, Hwasong-12, Koweït, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik