Ecoutez Radio Sputnik
    Donbass

    Donbass: près de 100 obus sont tombés sur le territoire de la RPD en 24 heures

    © AP Photo/ Evgeniy Maloletka
    International
    URL courte
    8738120

    Malgré la trêve dite «scolaire» qui a été proclamée dans le Donbass le 25 août, des militaires ukrainiens ont tiré en 24 heures environ 100 projectiles sur le territoire de la République autoproclamée de Donetsk, a déclaré le chef adjoint du commandement opérationnel de la République, Édouard Bassourine.

    Les militaires ukrainiens ne cessent de pilonner le territoire du Donbass. Ainsi près de 100 obus sont tombés sur le territoire de la République autoproclamées de Donetsk (RPD) au cours des dernières 24 heures, a indiqué dimanche Edouard Bassourine, chef adjoint du commandement opérationnel.

    «L'ennemi a utilisé des pièces d'artillerie, des chars, des mortiers, des véhicules blindés, de différents types de lance-grenades et d'armes d'infanterie. Trois projectiles d'artillerie, un obus de char ainsi que 37 obus de calibre de 120 mm et 51 obus de calibre de 82 mm ont été tirés sur le territoire de 12 localités», a-t-il déclaré.

    Selon lui, les militaires ukrainiens ont lancé sept obus dans la direction de Marioupol. Deux civils ont été blessés lors de ces bombardements, a-t-il également précisé.

    «Au cours des dernières 24 heures, les troupes ukrainiennes n'ont pas subi de pertes. Aucun soldat ukrainien n'a été tué ni blessé», a déclaré Alexandr Motouzanik, le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, lors d'un point presse dimanche.

    Les autorités ukrainiennes ont engagé en 2014 une opération militaire contre les Républiques de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé de manière unilatérale leur indépendance après le coup d'État en Ukraine en février de la même année. Selon l'Onu, le conflit a déjà fait 10.000 victimes.

    Vladimir Poutine avait précédemment déclaré qu'il soutenait l'idée de dépêcher en Ukraine des forces de maintien de la paix, qui pourraient assurer la sécurité de la mission de l'OSCE dans la région. Ces forces devront être uniquement chargées d'assurer la sécurité des observateurs de l'OSCE et déployées sur la ligne de démarcation et nulle part ailleurs, a-t-il indiqué. Vladimir Poutine a précisé que la décision appropriée ne devait être prise qu'après le désengagement des parties et le retrait du matériel lourd, en établissant un contact direct avec les représentants de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk.

    Lire aussi:

    Un métier de rêve? Une société russe recherche des aventuriers tous frais payés
    Que Poutine pense-t-il de l’envoi de forces de maintien de la paix en Ukraine?
    Le système de santé français vraiment en crise ?
    Tags:
    obus, projectiles, OSCE, Edouard Bassourine, Donbass, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik