Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Londres, image d'archives

    Évacuation et hospitalisations consécutives à l’«incident chimique» dans le sud de Londres

    © Sputnik. Alex McNaughton
    International
    URL courte
    0 118409

    Des évacuations et des hospitalisations ont eu lieu ce dimanche à Londres après la survenue d’un «incident chimique» dont les causes restent indéterminées. Certains riverains se sentaient mal depuis plusieurs jours mais n’avaient pas imaginé être victimes d’une intoxication.

    Les résidents de plusieurs maisons ont été évacués ce dimanche et deux personnes ont été hospitalisées à la suite d’un «incident chimique» survenu à Lee, dans le sud-est de Londres, rapporte la BBC, rappelant que les services d’urgence ont été alertés à 11h50 (heure de Paris) après que des habitants ont senti une odeur de produits chimiques non identifiés.

    Neuf personnes souffrant de nausées et de vomissements ont été prises en charge par les services médicaux, deux d’entre elles ont été hospitalisées, précise la source. Les premières informations faisaient état de huit individus hospitalisés.

    ​Les causes de l’incident demeurent inconnues: le corps de sapeurs-pompiers de Londres (LFB) a contrôlé le quartier sans pouvoir y détecter un niveau élevé de produits chimiques ni toxiques.

    D’après la police de la métropole londonienne, Scotland Yard, l’incident ne serait pas d’origine criminelle.

    Comme l’indique à la BBC Wayne Higgins, plusieurs résidents avaient été sujets à des malaises ces derniers jours. Toutefois, tous ont supposé «avoir un rhume». Pour le moment ses voisins et lui ignorent quand ils seront autorisés à regagner leur domicile et attendent que l’origine de ces émanations soit établie.

    Kevin Dobbins, un autre habitant évacué, a expliqué que d’après les enquêteurs il s’agirait d’une «petite fuite de gaz».

    Lire aussi:

    Un nuage toxique aux alentours de Madrid confine 35.000 personnes chez elles
    Allemagne: nuage toxique suite à un accident dans une usine chimique
    Buenos Aires recouverte par un nuage toxique
    Tags:
    empoisonnement, matières toxiques, police, évacuation, Scotland Yard, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik