International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2017) (110)
5141
S'abonner

Après que les troupes gouvernementales syriennes ont brisé le blocus infligé par Daech à Deir ez-Zor, le Programme alimentaire mondial de l’Onu peut arrêter ses livraisons d’aide humanitaire par les airs. Au sein de l’organisation, on souligne que c’est «une avancée qui permettra d’organiser des livraisons plus suivies de l’aide humanitaire».

Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'Onu a arrêté ses livraisons d'aide humanitaire à la ville de Deir ez-Zor par la voie aérienne. Ce changement de logistique résulte de la percée par les troupes gouvernementales syriennes du siège que Daech a imposé pendant trois ans à cette localité de l'est de la Syrie. Les livraisons d'aide humanitaire peuvent maintenant reprendre par la voie terrestre, relate le service de presse du Programme alimentaire mondial de l'Onu.

Hier, un convoi affrété par le PAM, la Croix Rouge et le Croissant-Rouge arabe syrien est entré pour la première fois depuis mai 2014 dans la ville de Deir ez-Zor par la route. Pendant ces trois dernières années, le PAM y a livré l'aide humanitaire grâce aux avions de la compagnie aérienne russe Royal Flight.

«Nous envisageons de lancer prochainement des approvisionnements réguliers de repas prêts à consommer et de plats à préparer», a-t-on déclaré au sein du service de presse.

Au sein du Programme alimentaire mondial de l'Onu, on a qualifié la levée du siège de la ville syrienne de Deir ez-Zor d' «avancée qui permettra d'organiser des livraisons plus suivies d'aide humanitaire dans la ville».

D'après le porte-parole du PAM en Syrie, Jacob Kern, ces changements entraîneront également des économies de budget, ce qui veut dire que l'organisation pourra fournir de l'aide alimentaire à plus grand nombre encore de Syriens.

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2017) (110)

Lire aussi:

Deux nouveaux quartiers de Deir ez-Zor repassent sous contrôle de l’armée
Des combattants de Daech se rendent à l'armée à Deir ez-Zor
Voici comment Deir ez-Zor libérée des terroristes renaît grâce à la Russie
Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Tags:
livraisons, Daech, PAM (Programme alimentaire mondial), ONU, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook