Ecoutez Radio Sputnik
    la police britannique

    Les nationalités des deux suspects de l’attentat dans le métro de Londres révélées

    © Sputnik. Evgenia Filimianova
    International
    URL courte
    Explosion dans le métro de Londres (17)
    687342273

    Les deux jeunes suspects de l’attentat dans le métro de Londres seraient des réfugiés venus d’Irak et de Syrie il y a quelques années, selon les médias britanniques.

    Le premier suspect de l'attentat de vendredi dernier dans le métro de Londres, âgé de 18 ans et dont on ignore le nom, était un réfugié irakien débarqué au Royaume-Uni il y a quelques années, a fait savoir The Telegraph.

    Le deuxième suspect, Yahyah Farroukh, agé de 21 ans, serait arrivé de Damas, en Syrie, selon les informations trouvées sur sa page Facebook.

    Les deux individus ont été accueillis à Londres par la famille de Penny et Ron Jones. Le couple est connu pour ses actions de charité auprès de centaines de réfugiés, et ce, depuis les années 1970. En 2009, Elizabeth II leur a même décerné l'Ordre de l'Empire britannique.

    Toujours selon The Telegraph, le deuxième suspect a déménagé dans une autre maison, tandis que le premier a continué à habiter avec les Jones. Auparavant, il avait été à maintes reprises interrogé par la police, la famille ayant confié aux autorités avoir des problèmes avec l'adolescent.

    Un deuxième suspect a été interpellé suite à l'attaque qui a fait 29 blessés vendredi dernier dans le métro de la capitale britannique, a fait savoir dimanche la police dans un communiqué. Il s'agit d'un jeune homme âgé de 21 ans qui a été interpellé à Hounslow, une banlieue de l'ouest de Londres, samedi peu avant minuit, précise le document, cité par Reuters. Il a été conduit dans un commissariat du sud de Londres.

    Un premier homme, âgé de 18 ans, a été arrêté samedi matin dans la zone portuaire de Douvres.

    L'attentat à la bombe artisanale a été commis vendredi matin à la station de Parsons Green. Il a été revendiqué par Daech.

    Dossier:
    Explosion dans le métro de Londres (17)

    Lire aussi:

    «Incident chimique» dans le sud de Londres, les pompiers et la police sur place
    Bruxelles: Londres doit reconnaitre qu’il a besoin de l’UE
    Attentat dans le métro de Londres: un deuxième suspect arrêté
    Tags:
    métro, attentat, nationalité, suspect, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik