International
URL courte
1280
S'abonner

Des centaines de personnes, dont au moins 80 ont déjà été interpellées, sont descendues dans les rues de Saint-Louis, dans l'État du Missouri, pour la troisième journée consécutive, dimanche, afin de dénoncer l'acquittement d'un ancien policier blanc qui avait abattu un Noir au cours d'une poursuite en 2011.

Une manifestation contre l'acquittement d'un ancien policier blanc qui avait abattu un Noir en 2011 a dégénéré dimanche, à Saint-Louis, pour le troisième jour consécutif.

La marche de dimanche, la plus importante à ce jour, rassemblant environ un millier de personnes, avait pourtant débuté dans le calme après les heurts qui avaient émaillé la fin des deux journées précédentes.

Mais de nouvelles violences ont éclaté dans la soirée, une poignée de manifestants brisant des vitrines et tentant de bloquer une autoroute, selon des témoins et des policiers.

La police a ordonné aux protestataires de se disperser et plusieurs d'entre eux ont été arrêtés.
La foule avait auparavant défilé dans le calme dans le centre de Saint-Louis et se disait déterminée à continuer à faire entendre sa voix.

«On peut remplacer les vitres, mais pas les vies», a commenté Missy Gunn, mère de trois enfants et membre du «collectif de Ferguson», une autre ville du Missouri où un policier blanc avait échappé à des poursuites judiciaires en 2014, après avoir tué un jeune Noir.

Les violentes manifestations de Ferguson ont donné naissance au mouvement Black Lives Matter («Les vies des Noirs comptent»), qui s'est depuis étendu à l'ensemble des États-Unis.

«Vous n'aurez pas la paix tant que nous n'obtiendrons pas justice», ont scandé dimanche les manifestants en passant devant un commissariat de Saint-Louis.

Pour rappel, un juge de la ville a exonéréJason Stockley, un ancien officier de police, blanc, des accusations de meurtre contre Anthony Lamar Smith, trafiquant de drogue présumé, noir, tué en 2011 au terme d'une course-poursuite avec la police.

Lire aussi:

U2 annule in extremis son concert à Saint-Louis après de violentes manifestations
USA: un ex-policier acquitté de l'homicide d'un Noir, heurts à Saint-Louis
Une journaliste de Sputnik brièvement arrêtée à Saint-Louis
Tags:
manifestation, protestations, Saint-Louis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook