Ecoutez Radio Sputnik
    Soldat syriens dans la province d'Idlib

    Idlib: 35 groupes armés prêts à rallier les troupes gouvernementales

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2017) (110)
    20520

    Une nouvelle série de trêves a été arrachée en Syrie, plus précisément dans le gouvernorat d’Idlib, où à l’issue de négociations avec des chefs de groupes armés, 35 formations illicites ont accepté de passer du côté de l’Armée arabe syrienne.

    35 divisions d’hommes armés ont confirmé leur résolution de se ranger du côté des troupes gouvernementales syriennes dans la zone de désescalade d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «À l’issue de négociations avec les leaders de groupes armés illicites, 35 divisions d’hommes armés ont confirmé leur empressement de passer du côté des troupes gouvernementales dans la zone de désescalade orientale d’Idlib», a indiqué la source dans un communiqué. 

    Et d’ajouter que, dans le gouvernorat de Homs (centre-ouest), trois nouvelles localités ont rejoint la trêve. 

    Conjointement avec des comités pour la réconciliation nationale, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie poursuit son travail orienté sur la mise en place de conditions favorables au retour des déplacés et des réfugiés vers les lieux de leur résidence permanente. 

    Comme en informe la source, les travaux vont bon train dans les zones libérées du joug islamiste: le réseau routier et les infrastructures urbaines y sont en pleine reconstruction, l’eau et l’électricité y ont été rétablies. 

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2017) (110)
    Tags:
    zone de désescalade, groupes armés, trêve, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, armée gouvernementale syrienne, Homs, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik