Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Merkel révèle qu'elle rêve de visiter la Russie en Transsibérien

    © Sputnik . Alexeï Vitvitski
    International
    URL courte
    51111

    Aimer le russe et rêver d'emprunter le Transsibérien pour visiter la Russie en tant que simple touriste : la chancelière Angela Merkel a répondu aux questions d'enfants allemands.

    Saviez-vous que l'un des rêves d'Angela Merkel était de visiter la Russie en tant que touriste? Ces révélations ainsi que bien d'autres, la chancelière fédérale les a faites à de petits Allemands lors d'une sorte de conférence de presse.

    Répondant aux questions de «journalistes en herbe», elle a avoué songer à faire deux voyages: «Un jour [aller dans] les montagnes Rocheuses [dans l'ouest de Amérique du Nord] et [traverser] la Russie en Transsibérien». Toutefois, son pays préféré reste bien évidemment l'Allemagne, a-t-elle souligné.

    Elle est aussi remontée dans ses souvenirs des années en arrière pour avouer aux enfants qu'à leur âge elle aimait les cours de russe, d'allemand et de mathématiques.

    À la demande de décrire sa vie en quatre mots, elle n'a pas hésité à répondre: «Manger, boire, dormir et se brosser les dents».

    Elle a aussi avoué aux enfants que son plat préféré était les spaghettis bolognaise et que, si elle avait eu l'occasion de choisir une autre identité rien que pour une seule journée, elle aurait bien voulu être spationaute en orbite autour de notre planète Bleue.

    Comme le précise le magazine allemand Focus, la conférence de presse a été organisée dans le cadre de la campagne électorale de Frau Merkel. Rappelons que les législatives dans ce pays sont programmées pour le 24 septembre prochain.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Un séisme de magnitude 6,9 frappe le Japon, une alerte au tsunami lancée
    Téhéran répond aux déclarations des USA qui menacent l’Iran d’une guerre
    Tags:
    questions, enfants, Grand Transsibérien, Angela Merkel, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik