Ecoutez Radio Sputnik
    Maria s’abat sur les Antilles

    «Le toit est parti. Je suis livré à l'ouragan»: Maria s’abat sur les Antilles

    © REUTERS / Andres Martinez Casares
    International
    URL courte
    8310

    Deux semaines après l’ouragan Irma, l'un des plus puissants jamais enregistrés dans l'océan Atlantique, l'ouragan Maria, réévalué en cyclone «potentiellement catastrophique», se dirige vers la Guadeloupe après avoir touché la Martinique et la Dominique. Le Premier ministre dominicain a déjà vu la toiture de sa maison emportée par le vent.

    L'ouragan Maria, réévalué par le Centre national des ouragans (NHC) américain en catégorie 5, a balayé mardi les îles de la Martinique et de la Dominique et se dirige vers la Guadeloupe. Désormais de catégorie maximale, l'ouragan Maria est devenu «potentiellement catastrophique», selon le NHC.

    Il a touché la Martinique, où 33.000 foyers ont été privés d'électricité, selon la préfecture. Le préfet de Martinique a décidé de maintenir mardi l'arrêt de l'activité économique et la fermeture des écoles.

    Après la Martinique, Maria a ensuite frappé la Dominique avec des vents destructeurs atteignant 260 km/h. Arbres et poteaux électriques renversés, fortes pluies, vents violents et inondations étaient observés.

    Dès lundi après-midi, les quelque 73.000 habitants ont témoigné sur les réseaux sociaux de l'impact de l'ouragan sur cette île anglophone indépendante. Le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, a annoncé sur Facebook que le vent avait emporté le toit de sa maison.

    «Le toit est parti. Je suis livré à l'ouragan. L'eau a envahi ma maison», a écrit Roosevelt Skerrit sur Facebook.

    L'ouragan devrait se diriger ensuite vers la Guadeloupe, placée comme la Martinique auparavant en alerte maximale violette, entraînant le confinement des populations, indique l'AFP. Le préfet de région a ordonné l'évacuation des zones à risque.

    Le pic du phénomène en Guadeloupe est attendu mardi à 03H00 du matin locales (08H00 à Paris), selon la préfecture qui a insisté: «Chacun doit rester à l'abri et ne sortir sous aucun prétexte»

    Rappelons que la tempête tropicale Maria s'est transformée dimanche en ouragan. Son passage est d'autant plus redouté qu'il intervient moins de deux semaines après celui d'Irma, l'un des plus puissants ouragans jamais enregistrés dans l'océan Atlantique qui a faits des dizaines de morts et des dégâts considérables des Antilles aux États-Unis.

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    ouragan Maria, ouragan Irma, Centre national des ouragans des Etats-Unis, Dominique, Antilles, Martinique, Guadeloupe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik