International
URL courte
4441
S'abonner

Si l'Iran a les moyens et la volonté de créer une bombe hyperpuissante comme le «père de toutes les bombes», dont on a appris l'existence samedi, aucune convention internationale ne l'empêche de le faire.

La conception par l'Iran d'une bombe de 10 tonnes, «père de toutes les bombes», n'est pas contraire aux conventions internationales, estime Mikhaïl Oulianov, chef du département du contrôle des armements du ministère russe des Affaires étrangères.

«La création de ce genre de bombes n'est interdit par aucunes conventions internationales. Si les moyens et la volonté sont réunis, ils en ont le droit. D'après ce que je comprends, ils n'ont menacé personne avec», a-t-il expliqué.

La conception du «père de toutes les bombes» suit plutôt des objectifs propagandistes que militaires.

«Je présume que la mise en place de ce type de bombes suit des buts plus propagandistes que militaires. Au moins, c'est ce que je suppose», a-t-il ajouté.

Le commandant des forces aériennes du corps des Gardiens de la révolution islamique, Amir-Ali Hajizadeh, a annoncé samedi dernier à la chaîne de télévision IRIB que l'Iran disposait d'une bombe conventionnelle de 10 tonnes de sa propre fabrication qui peut être larguée à partir d'un avion Iliouchine.

Le militaire a qualifié cette bombe de «père de toutes les bombes». Si les États-Unis ont à leur disposition la MOAB (GBU-43), la «mère de toutes les bombes», l'Iran a «le père de toutes les bombes», d'après le militaire.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
Tags:
Iran, Mikhaïl Oulianov, ministère russe des Affaires étrangères, bombe, convention, menaces
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook