International
URL courte
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)
87554
S'abonner

Le chef d’Etat vénézuélien Nicolas Maduro a qualifié le Président américain de «nouvel Hitler», une réaction à l’intervention récente de Donald Trump lors de la 72e session de l’Assemblée générale de l’Onu.

Le Président vénézuélien Nicolas Maduro n'a pas hésité à réagir à la récente déclaration de Donald Trump au sujet du Venezuela, relate l'agence EFE.

«Le discours agressif de nouvel Adolf Hitler de la politique internationale, Donald Trump, qui se considère comme le Président du monde, visait le peuple vénézuélien, mais personne n'a le droit de nous menacer», a-t-il déclaré.

Le ministre des Relations extérieures du pays sud-américain Jorge Arreaza avait auparavant également critiqué les déclarations de Trump.

«Trump n'est pas le Président du monde, chaque pays ayant le droit de décider quel système veut développer son gouvernement», lit-on sur le Twitter de l'ambassade du Venezuela aux États-Unis citant les dires de M.Arreaza.

Se prononçant depuis la tribune de l'Onu, Donald Trump avait déclaré que les États-Unis étaient prêts à de nouvelles actions contre le Venezuela si le gouvernement du pays «ne cessait pas d'établir un régime autoritaire ».

Le locataire de la Maison-Blanche a notamment critiqué la voie politique socialiste choisie par le Venezuela, qui selon lui «sème le malheur, la destruction et la dévastation». «Le régime corrompu» du Président Maduro a «détruit une nation prospère en imposant une idéologie ratée», a conclu Donald Trump.

Dossier:
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
Donald Trump, Nicolas Maduro, États-Unis, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik