International
URL courte
802272
S'abonner

Le chef de la diplomatie russe a pointé pour une énième fois du doigt l’absence de fondement légal permettant de justifier la présence des forces américaines en Syrie. Selon Sergueï Lavrov, les États-Unis y sont des «hôtes indésirables».

Lors d'une rencontre à New York avec le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rappelé à son homologue que les États-Unis opéraient en Syrie sans l'invitation de Damas.

«Nous avons confirmé notre position selon laquelle, tout en reconnaissant la réalité de la présence de la coalition américaine en Syrie, ce sont des hôtes indésirables», a déclaré Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a déclaré à maintes reprises que les militaires américains ainsi que tous ceux qui opèrent en Syrie sans le consentement des autorités du pays n'avaient pas le droit de rester en Syrie.

En outre, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad, a dénoncé aussi la présence illégale des militaires américains en Syrie, le gouvernement du pays n'ayant pas donné son accord pour le déploiement des forces de la coalition. Dans ce contexte, M. Mekdad a appelé Washington à retirer ses militaires.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
coalition anti-Daech, Rex Tillerson, Sergueï Lavrov, Syrie, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook