Ecoutez Radio Sputnik
    Un char T-72 de l'armée gouvernementale syrienne sur la route Homs-Palmyre

    Un char T-72 syrien détruit un T-90 pris par les islamistes

    © Sputnik. Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2017) (76)
    52922520

    Un duel mortel a opposé un char de l'armée syrienne à un autre appartenant aux islamistes. Un tir du blindé gouvernemental a décidé du sort du char des djihadistes, le détruisant complètement.

    Des unités de l'armée syrienne, repoussant une offensive d'islamistes dans le nord de la province de Hama, ont détruit un char T-90 capturé auparavant par les djihadistes, annonce le site Al Masdar News se référant à des sources militaires.

    Selon le site, un char T-72 de l'armée syrienne a attaqué un T-90 possédé par les djihadistes. Un obus tiré par le T-72, a perforé le blindage latéral du T-90 et a fait exploser le lot de munitions qui se trouvait à l'intérieur, causant la destruction complète du blindé ainsi que la mort de son équipage.

    Le T-90 détruit avait été pris aux troupes syriennes par les forces de l'opposition armée dans la province d'Alep en juin 2016. Plus tard, le blindé avait été remis aux djihadistes du groupe Tahrir Al-Cham, créé sur la base du Front al-Nosra. En mars, ce char a participé aux combats dans le nord de la province de Hama.

    Le 19 septembre, il a été annoncé que l'armée syrienne avait réussi à repousser une offensive des djihadistes au nord de la ville de Hama, ces derniers essayant de s'emparer de plusieurs villages contrôlés par les troupes gouvernementales.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2017) (76)

    Lire aussi:

    Hama: 7.000 djihadistes éliminés dans les derniers combats
    Moscou publie une vidéo de l’équipage du char russe T-90 en action
    Syrie: 300 terroristes éliminés dans la province de Hama
    Tags:
    destruction, T-90, T-72, armée gouvernementale syrienne, Front al-Nosra, Hama, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik