International
URL courte
Polémique autour du référendum kurde (2017) (48)
607
S'abonner

Malgré les tentatives de Bagdad et de la communauté internationale visant à empêcher la tenue du référendum sur l’indépendance du Kurdistan, les autorités de ce dernier se montrent déterminées. Le vote aura finalement lieu, promet dans un entretien à Sputnik le président de la comission électorale.

La Haute commission chargée de la tenue du référendum sur l'indépendance au Kurdistan irakien a pratiquement terminé les préparatifs du vote prévu le 25 septembre, a annoncé à Sputnik le président de la commission, Hendrin Mohamed.

«Urnes, bulletins, tout a été livré dans les bureau de vote. Les employés des bureaux de vote ont fait une formation et sont arrivés sur les lieux du scrutin à venir», a-t-il détaillé, ajoutant que l'organisation du référendum était dans sa «phase finale».

Selon le responsable, le vote des combattants kurdes peshmergas et des agents des services de sécurité initialement prévu le 23 septembre sera organisé le même jour que pour les autres habitants de la région, soit le 25 septembre.

«Nous sommes le 20 (septembre, ndlr) et nous sommes prêts à ouvrir nos bureaux, mais conformément au décret présidentiel, ils ouvriront leurs portes le 25», a poursuivi M. Mohamed.

Le parlement du Kurdistan irakien s'est prononcé la semaine dernière à une très large majorité en faveur de la tenue de la consultation, que le gouvernement juge inconstitutionnelle. L'Iran et la Turquie, qui craignent qu'elle n'alimente les velléités séparatistes de leurs propres minorités kurdes, y sont également très hostiles.

Malgré les appels à renoncer, le dirigeant du Kurdistan autonome irakien Massoud Barzani a fait savoir vendredi dernier que le référendum était aurait bel et bien lieu à la date prévue.

Dossier:
Polémique autour du référendum kurde (2017) (48)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Tags:
peshmergas, référendum, Kurdistan irakien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik