International
URL courte
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)
401315
S'abonner

Lors d'une intervention devant les leaders africains à l'Onu, le Président américain a salué les progrès en matière de santé publique réalisés par un pays nommé... Nambie.

Ce n'est jamais trop tard pour découvrir de nouveaux pays sur le globe: lors de son discours à l'Onu, le Président américain en a bien évoqué un, rapporte The Hill.

«Le système de la santé publique en Nambie devient de plus en plus autosuffisant», a déclaré le chef de la Maison-Blanche intervenant devant les leaders du continent africain. Comme en témoigne le site officiel de la présidence américaine, Donald Trump voulait bien dire «Namibie».

Il ne s'agit pas du premier lapsus retentissant commis par M.Trump depuis son ascension au pouvoir aux États-Unis. Lors d'une conférence de presse organisée en mai dernier, le dirigeant US avait promis de mener une guerre sur «le cacao», sous-entendant de toute évidence la cocaïne.

Le 31 mai 2017, Donald Trump avait glissé dans un tweet un drôle de mot, «covfefe», qui est très vite devenu le sujet numéro un de conversation sur les réseaux sociaux.

Devant l’Onu, Donald Trump invente un nouveau pays africain
© Sputnik .
Dossier:
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Tags:
lapsus, ONU, Donald Trump, Namibie, Afrique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook