Ecoutez Radio Sputnik
    La centrale nucléaire de Tchernobyl

    Faut-il sonner l’alarme? Plus de place pour stocker les déchets radioactifs à Tchernobyl

    © Sputnik . Stringer
    International
    URL courte
    9210

    Une nouvelle inquiétante en provenance du territoire ukrainien soulève des questions. Comme l’a signalé le service de presse de l'Agence gouvernementale de gestion de la zone d'exclusion de Tchernobyl, il n’y a plus assez de place pour stocker les déchets radioactifs.

    D'après l'Agence gouvernementale de gestion de la zone d'exclusion de Tchernobyl, les lieux de stockage prévus pour garder les déchets radioactifs seront bientôt pleins et, pour le moment, aucune solution n'a encore été trouvée.

    Comme le signale l'Agence, plus de 20.000 mètres cubes de déchets liquides radioactifs sont actuellement accumulés dans la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ils se trouvent dans les deux centres de stockage existants.

    Selon les estimations provisoires des spécialistes, cela prendra environ 29 ans pour les traiter. Et après ce recyclage, la quantité de déchets destinés à être enterrés dépassera 300.000 mètres cubes. Pourtant, le centre de stockage se trouvant au sein du complexe Vector peut en abriter seulement 70.000.

    La catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl s'est produite le 26 avril 1986. La zone d'exclusion de la centrale s'étend sur 2.600 kilomètres carrés. Ces derniers temps, selon les autorités, le niveau de radiation a baissé significativement.

    Lire aussi:

    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Tags:
    zone d'exclusion, stockage, déchets radioactifs, Ukraine, Tchernobyl
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik