International
URL courte
25323
S'abonner

Caracas n’exclut aucun scénario des États-Unis à son encontre, selon le ministre vénézuélien des Relations extérieures Jorge Arreaza.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne Jorge Arreaza a déclaré lors d'une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov en marge de l'Assemblée générale de l'Onu que son pays n'écartait aucune action des États-Unis à son encontre, intervention militaire comprise.

«Nous sommes prêts à n'importe quel scénario de la part des États-Unis, un scénario militaire n'est pas exclu. Nous savons que nous pouvons compter sur la Russie. Nous ne sommes pas des amis, nous sommes des frères», a affirmé M. Arreaza.

Sergueï Lavrov a répondu que la partie russe comptait sur la sagesse des partenaires latino-américains.

« J'ai parlé avec beaucoup de gens et nous les appelons à s'unir autour des principes fondamentaux du droit international et à ne pas proposer d'idées qui ne conduisent pas à un règlement pacifique », a-t-il ajouté.

Рабочий визит президента РФ В.Путина в Иран
© Sputnik . Sergueï Gouneev
Auparavant, se prononçant depuis la tribune de l'Onu, Donald Trump avait déclaré que les États-Unis étaient prêts à de nouvelles actions contre le Venezuela, si le gouvernement de ce pays ne changeait pas de voie politique. Le locataire de la Maison-Blanche a critiqué notamment la voie politique socialiste choisie par le Venezuela.

Jorge Arreaza a alors répondu via le Twitter de l'ambassade du Venezuela aux États-Unis que Trump n'était pas le Président du monde et que chaque pays avait le droit de décider quel système voulait développement son gouvernement. 

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Tags:
intervention, scénario, ONU, Donald Trump, Sergueï Lavrov, Jorge Arreaza, États-Unis, Russie, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook