Ecoutez Radio Sputnik
    Les ambulanciers à Londres

    L’explosion du métro de Londres aurait pu être bien plus puissante, selon la police

    © REUTERS / Yann Tessier
    International
    URL courte
    Explosion dans le métro de Londres (septembre 2017) (18)
    0 11

    L’engin artisanal qui a frappé la station Parsons Green du métro londonien la semaine dernière aurait pu produire une explosion beaucoup plus puissante, a déclaré la police de la capitale britannique.

    La bombe artisanale qui a blessé vendredi dernier une trentaine de personnes dans le métro de Londres aurait pu causer beaucoup plus de dégâts, a annoncé vendredi le chef de la police.

    «C'était une bombe très très dangereuse. Elle a détoné partiellement, elle contenait une grande quantité d'explosifs et elle était remplie de shrapnel. Cela aurait pu être bien pire», a déclaré Cressida Dick, commissaire de la police de Londres dans une interview à la radio LBC.

    La responsable a ajouté que la police britannique avait déjoué six attentats au cours des derniers mois.

    Les arrestations continuent dans le cadre de l'enquête sur l'attentat perpétré le 15 septembre dans le métro londonien. Lors d'une opération antiterroriste réalisée jeudi à Thornton Heath, dans la banlieue sud de Londres, un jeune homme de 17 ans a été arrêté, portant ainsi à six le nombre d'arrestations, a communiqué la police britannique.

    Auparavant, la police britannique a déjà interpellé deux hommes, âgés de 48 et de 30 ans. Précédemment, un homme de 25 ans a été arrêté à Newport tandis qu'aussitôt après l'attentat la police britannique a également interpellé des ressortissants syrien et irakien, âgés de 18 et de 21 ans. D'après les médias locaux, ces jeunes hommes ont été éduqués dans la même famille adoptive britannique.

    Un colis blanc a explosé le 15 septembre à la station Parsons Green, dans le métro londonien, faisant de nombreux blessés. 29 personnes ont été hospitalisées à la suite de cette attaque. Le commandement des services antiterroristes de la police londonienne a ouvert une enquête.

    L'attentat du métro de Londres est le cinquième à frapper le Royaume-Uni au cours de six mois. Trente-cinq personnes ont déjà été tuées dans les précédentes attaques.

    Dossier:
    Explosion dans le métro de Londres (septembre 2017) (18)

    Lire aussi:

    Attentat de Londres: un sixième suspect interpellé par la police
    Métro de Londres: le service antiterroriste confirme l'explosion d’un engin artisanal
    Attentat dans le métro de Londres: un deuxième suspect arrêté
    Tags:
    bombe artisanale, préjudice, explosifs, explosion, police, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik