Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream

    Nord Stream 2 ferait gagner aux Européens huit milliards d’euros

    © AP Photo/ Frank Hormann
    International
    URL courte
    101126240

    La baisse des prix du gaz après la construction du gazoduc Nord Stream 2 fera faire aux Européens de conséquentes économies, estiment les chercheurs de la société allemande EWI. En effet, d’après leurs pronostics, les économies des consommateurs européens avoisineront les quelque 7,9 milliards d'euros vers 2020.

    Les recherches de la société allemande EWI (Energy Research & Scenarios) au sein de l'Université de Cologne démontrent qu'avec la construction du gazoduc Nord Stream 2, l'Europe aura moins besoin de gaz naturel liquéfié ce qui entraînera forcément des baisses des prix dans l'Union européenne.

    «Nous ignorons comment vont se développer les marchés globaux de gaz naturel liquéfié, ainsi que ses prix dans les décennies à venir, mais nous savons que la concurrence parmi les sources de livraison de gaz baissera ses prix pour les pays membres de l'Union européenne. Nord Stream 2 baisse le coût des exportations de gaz russe en Europe, ce qui le rendra plus compétitif. Le gaz russe pas cher ne fera pas seulement baisser les prix du gaz naturel liquéfié, mais il constituera une alternative à l'importation de ce gaz dans un contexte de concurrence sévère sur les marchés globaux», explique le directeur de recherche et le directeur exécutif d'EWI Harald Hecking.

    Comme l'indiquent les résultats de l'étude, si le marché connaissait une baisse de la demande sur le gaz naturel liquéfié après la construction du gazoduc Nord Stream 2, cela ferait baisser les prix dans une fourchette de 4% à 13% à cause de la concurrence entre les fournisseurs. Les consommateurs pourraient alors en tirer profit de quelque 7,9 milliards d'euros d'économies vers 2020.

    En revanche, si la demande de gaz naturel liquéfié restait assez élevée, cela ferait augmenter encore plus les effets positifs de Nord Stream 2. Ainsi, les prix du gaz baisseraient de 12% à 32%, les économies des consommateurs seraient d'environ 24,4 milliards d'euros vers 2020.

    Le 6 septembre, le ministre russe de l'Énergie Alexandre Novak a fait savoir que les travaux de construction du gazoduc se déroulaient conformément au calendrier, en dépit des sanctions américaines.

    Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduits de gazoduc reliant le littoral russe à l'Allemagne, via la mer Baltique. Sa capacité totale sera de 55 milliards de mètres cubes par an. Le chantier doit être terminé avant fin 2019 et le coût du projet est évalué à 9,9 milliards d'euros. La nouvelle conduite doit passer à côté de Nord Stream.

    Lire aussi:

    L’Europe aura toujours besoin du gaz russe, selon le Forum des pays exportateurs de gaz
    Allemagne: la politisation du Nord Stream 2 est inadmissible
    Les projets pétroliers et gaziers russes hors de danger malgré les nouvelles sanctions
    Tags:
    économies, concurrence, argent, budget, gaz, économie, Nord Stream 2, Union européenne (UE), Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik