International
URL courte
301161
S'abonner

Des missiles Kalibr lancés depuis le sous-marin Veliki Novgorod de la Flotte russe de la mer Noire ont éliminé des membres de Daech qui tentaient d’encercler 29 militaires russes dans le nord de la province syrienne de Hama ainsi que d’autres cibles terroristes, relate vendredi le ministère russe de la Défense.

Une attaque de missiles Kalibr lancés depuis le sous-marin Veliki Novgorod de la Flotte russe de la mer Noire a détruit des centres de contrôle, des bases de formation, des véhicules blindés et tué des terroristes qui tentaient d’encercler des militaires russes, annonce vendredi le ministère russe de la Défense.

«Une attaque soudaine de missiles dans la province d'Idlib a détruit des points de contrôle importants, des bases de formation et des véhicules blindés de terroristes qui participaient à une tentative d’encercler 29 policiers militaires russes dans le nord de la province de Hama», apprend-on du ministère.

Les données du contrôle objectif ont notamment confirmé que toutes les cibles terroristes avaient été détruites.

Tir de missile Kalibr
© Photo. Service de presse du ministère russe de la Défense
Auparavant, la chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe, Sergueï Roudskoï a déclaré que dans la nuit de mardi à mercredi, les extrémistes du Front al-Nosra avaient lancé une offensive d'envergure contre les positions des troupes gouvernementales syriennes au nord et au nord-est de Hama, dans la zone de désescalade d'Idlib.

Les membres des forces spéciales russes, appuyés par l'aviation, ont sorti d'un encerclement un peloton de 29 policiers militaires russes qui, avec des membres d'une tribu locale, ont repoussé pendant plusieurs heures des attaques de djihadistes à Idlib.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Tags:
militaires, terrorisme, Kalibr, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik