International
URL courte
851433
S'abonner

La Corée du Nord a plusieurs fois menacé de tirer un missile en direction de l’île de Guam, qui abrite deux bases militaires US. Les missiles tirés par Pyongyang à titre d’essai survolent déjà le Japon et de la Corée du Sud. Washington est prêt à abattre ces missiles, s’ils atteignent Guam.

Les États-Unis abattront un missile nord-coréen, s'il passe près de l'île Guam, dans le Pacifique, a déclaré vendredi Susan Thornton, secrétaire adjointe du département d'État américain chargée de l'Asie-Pacifique.

«Si un missile visait Guam où survolait cette île, nous l'abattrions», a indiqué Mme Thornton devant les journalistes étrangers lors d'un point presse.

Elle a rappelé que le secrétaire américain à la Défense James Mattis avait déjà évoqué cette possibilité.

Les journalistes ont demandé à Mme Thornton pourquoi Washington ne ripostait pas militairement aux tirs de missiles nord-coréens qui violent l'espace aérien du Japon et de la Corée du Sud, pays alliés des États-Unis.

Selon la responsable, les militaires sont actuellement en mesure de prévoir où le missile peut tomber et le Japon dispose d'un système d'alerte pour protéger les civils.

«La décision de faire ou non usage de la force dépend de la situation», a-t-elle précisé.

Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre l'île de Guam, située dans l'océan Pacifique, qui abrite la base aérienne américaine d'Andersen et la base navale Apra Harbor.

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de s'aggraver ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie ses tirs de missiles.

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Un incendie se déclare à bord d'un pétrolier au large de la Syrie
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Tags:
frappe de missile, missiles, menaces, base navale d'Apra Harbor (Guam), base aérienne d'Andersen (Guam), Département d'Etat des Etats-Unis, Susan Thornton, Guam, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook