International
URL courte
0 130
S'abonner

La Russie salue les efforts des parties libyennes axés sur la réconciliation nationale, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors d'une rencontre avec Fayez el-Sarraj, Premier ministre libyen du gouvernement d'union nationale.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a eu ce vendredi — en marge de la 72e Assemblée générale des Nations unies — un entretien avec Fayez el-Sarraj, Premier ministre libyen du gouvernement d'union nationale. Il s'est notamment félicité des efforts déployés par les parties libyennes en vue de la réconciliation nationale.

«Je suis heureux de vous revoir, c'est une occasion d'examiner la situation concernant le règlement libyen. Notre dernière rencontre remonte au mois de mars, dans le cadre de votre visite en Russie. Beaucoup de temps s'est écoulé depuis et des efforts ont été déployés pour garantir des actions concertées entre vous et le maréchal Khalifa Haftar [chef de l'Armée nationale libyenne]. Il serait intéressant de savoir où en sont les choses», a indiqué Sergueï Lavrov au cours de la rencontre.

«Nous sommes fermement convaincus qu'aucun conflit ne peut être réglé sans un dialogue national inclusif. Par conséquent, nous nous félicitons de toute action entreprise par les parties libyennes avec le soutien de la communauté internationale en vue d'arriver à la réconciliation nationale», a poursuivi Sergueï Lavrov. «Il est très important pour nous d'entendre vos évaluations», a-t-il ajouté.

«C'est également un honneur pour nous de vous rencontrer de nouveau. Comme vous l'avez remarqué, beaucoup d'évènements, avant tout politiques, se sont produits depuis. Je voudrais évoquer d'abord mon entretien à Paris avec le général Khaftar et les accords que nous y avons conclus», a déclaré en retour Fayez el-Sarraj.

Fin juillet, lors d'une rencontre en région parisienne sous l'égide du Président français Emmanuel Macron, Khalifa Haftar et Fayez el-Sarraj se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu et sur l'organisation d'élections présidentielles le plus rapidement possible.

En août dernier, lors d'une rencontre avec Khalifa Haftar, Sergueï Lavrov avait indiqué que Moscou était prêt à œuvrer à la réalisation d'une sortie politique réussie de la crise libyenne, avait alors annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Lire aussi:

Les gangs de rue à l’assaut de Montréal: «La répression ne servira à rien»
Un chef de service «pas sûr» qu’amalgamer la vaccination à Emmanuel Macron «nous aide»
La Chine émet des alertes aux crues soudaines
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Tags:
New York, Libye, Russie, Paris, Sergueï Lavrov, Khalifa Haftar, Fayez el-Sarraj, ONU, gouvernement d'union nationale en Libye, Armée nationale libyenne (ANL), rencontre, règlement, dialogue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook