International
URL courte
45248
S'abonner

Contrairement à leurs voisins américains, qui avaient refusé de livrer à l’Ukraine des armes létales, les Canadiens semblent être disposés à subvenir aux besoins de Kiev.

Selon le Globe and Mail, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré, à l'issue d'une rencontre avec le Président ukrainien Piotr Porochenko, que le gouvernement canadien pourrait combler les besoins de l'Ukraine en armes létales.

Justin Trudeau a fait savoir que le gouvernement canadien porterait l'Ukraine sur la liste des pays (39 à l'heure actuelle) pour lesquels les exportations d'armes étaient autorisées.

Cette mesure permettrait aux exportateurs d'armes de soumettre au gouvernement des demandes d'autorisation de vente d'armes à l'Ukraine.

Vendredi 22 septembre, Piotr Porochenko a annoncé, à l'issue d'une rencontre avec Donald Trump, que Kiev ne recevrait pas d'armes létales de la part de Washington et qu'il ne pourrait être question que de livraisons d'armements défensifs.

Le Président ukrainien avait précédemment fait savoir que le Sénat américain avait approuvé l'octroi à Kiev de 500 millions de dollars à des fins de défense, ajoutant que le projet de loi aurait autorisé les livraisons d'armes létales. L'information qui n'a pas été confirmée à Washington.

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
armes létales, livraisons, Donald Trump, Petro Porochenko, Justin Trudeau, États-Unis, Canada, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook