International
URL courte
9139
S'abonner

Le parlement turc a adopté une motion autorisant l'armée à mener des opérations en Irak et en Syrie pendant une année supplémentaire.

Armée turque
© REUTERS / Revolutionary Forces of Syria Media Office/Handout
Lors d'une session parlementaire extraordinaire, les députés turcs ont prolongé d'un an le mandat autorisant l'armée nationale à intervenir en Irak et en Syrie, rapportent les médias locaux.

Les députés ont approuvé une résolution déposée par le gouvernement qui réclamait une extension du mandat en vue de faire face aux «menaces» présentées par des «projets séparatistes illégitimes».

Depuis 2007 pour l'Irak et 2012 pour la Syrie, le parlement turc vote chaque année une motion similaire. Or, cette année le vote intervient à deux jours d'un référendum d'indépendance programmé au Kurdistan irakien auquel Ankara s'oppose fermement.

Le porte-parole du Président turc Recep Tayyip Erdogan a auparavant qualifié le référendum kurde de «terrible erreur susceptible de déclencher de nouvelles crises dans la région». La Turquie a également promis d'adopter des «mesures politiques, économiques et sécuritaires» nécessaires en réponse à la tenue de la consultation populaire.

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
La Russie publie de nouveaux documents pour les 80 ans du début de la guerre contre l’Allemagne nazie
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Tags:
problème kurde, vote, présence militaire, référendum, Irak, Syrie, Turquie, Kurdistan irakien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook