Ecoutez Radio Sputnik
    La police britannique (image d'archives)

    Au moins six personnes intoxiquées dans l'est de Londres par une «substance toxique»

    © REUTERS/ Neil Hall
    International
    URL courte
    11577216

    Plusieurs personnes ont dispersé une «substance toxique» près d'un centre commercial à Stratford, non loin de Londres, faisant des blessés. La police ne considère pas cet incident comme un attentat.

    Au moins six personnes ont été blessées samedi suite à la dispersion d'une «substance toxique» près du centre commercial Westfield à Stratford, à l'est de Londres, a annoncé la police britannique.

    La police a arrêté un suspect et recherche les autres assaillants présumés, a annoncé un représentant de New Scotland Yard.

    Le lieu de l’incident, situé à proximité du stade olympique de Londres, a été bouclé. Les pompiers et les médecins se sont rendus sur place.

    Sur Twitter, les urgences médicales du London Ambulance Service ont dit traiter «au moins cinq patients» dont trois ont été hospitalisés.

    La police a été alertée vers 20h00 heure locale. 

    «Nous avons reçu des informations sur un groupe d'hommes qui dispersaient une substance toxique près du centre Westfield», a indiqué le représentant de la police.

    ​​​Selon la police, il ne s'agirait pas d'une attaque terroriste.

    Pour l’instant, la nature de la «substance toxique» n’est pas connue, mais certains médias parlent d’une attaque à l’acide.

    Les attaques à l’acide sont assez fréquentes dans la capitale britannique. Selon la mairie, il y en a eu 455 en 2016 et plus d’une centaine au premier trimestre de 2017, dont six ont été lancées les 14 et 15 juillet derniers. Ces attaques attirent l’attention du public sur fond d’une vague d’attentats terroristes qui a frappé le Royaume-Uni ces six derniers mois.

    Lire aussi:

    Un camion fonce dans la foule à Londres, des coups de couteau signalés, plusieurs blessés
    Deuxième incident à Londres, au Borough Market
    7 morts, 48 blessés: ce que l’on sait au lendemain des attaques de Londres
    Tags:
    Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik