Ecoutez Radio Sputnik
    Une maquette de la nouvelle capitale égyptienne

    Le gouvernement égyptien s’installera dans la nouvelle capitale d’ici la fin 2018

    © REUTERS / Amr Abdallah Dalsh
    International
    URL courte
    29367

    L’Égypte construit une nouvelle capitale dans le désert depuis 2015. En 2018, cette ville située non loin du Caire accueillera ses premiers habitants.

    Les institutions gouvernementales égyptiennes s’installeront fin 2018 dans la nouvelle capitale administrative du pays, en chantier à 45 km à l’est du Caire, a annoncé dimanche le journal Al Ahram, citant le Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl.

    «Les ministères, les établissements publics et la chancellerie présidentielle pourront y déménager vers la fin 2018», a indiqué le Premier ministre.

    Les autorités du pays comptent ainsi désengorger Le Caire, asphyxié par la circulation et ses 20 millions d'habitants. Selon M.Ismaïl, le gouvernement invitera prochainement les investisseurs à ériger des quartiers d’habitation et d’affaires dans la nouvelle capitale.

    L’Égypte a annoncé avoir lancé ce projet d’envergure en mars 2015.

    La capitale, qui n’a pas encore de nom, s’étendra jusqu’au canal de Suez et pourra rivaliser avec les meilleurs centres d’affaires du monde. Le coût du projet s’élève à 45 milliards de dollars. D’une superficie de 700 km² (7 fois Paris intra-muros), la ville sera reliée au réseau des chemins de fer national, se dotera d’un aéroport international et d’un parc de loisirs, le plus grand au Proche-Orient. 

    La réalisation de ce projet ambitieux permettra de reloger cinq millions d’habitants du Caire. Les fonctionnaires représenteront une grande partie de résidents de la nouvelle ville. La ville comptera des quartiers gouvernementaux et diplomatiques, des palais parlementaire et présidentiel, 21 quartiers résidentiels et des hôtels gratte-ciels. Les premiers habitants devraient arriver dans la nouvelle capitale administrative égyptienne à la mi-2018.

    Lire aussi:

    Treize terroristes condamnés à mort en Égypte
    Zone industrielle russe près du canal de Suez: Le Caire donne son feu vert
    La population de l'Égypte a doublé en trente ans
    Tags:
    capitale, Al-Ahram, Chérif Ismaïl, Egypte, Le Caire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik