International
URL courte
1113
S'abonner

C’est un secret de Polichinelle que la plupart des produits des marques d’Ivanka Trump, destinés à la vente aux États-Unis, proviennent de Chine. Mais quelles entreprises fabriquent et exportent ses sacs à main, ses chaussures et ses vêtements ? Pour découvrir la vérité, l’AP a mené son enquête.

Depuis que son père a été élu 45e Président américain et elle-même a commencé à jouer un rôle important à la Maison-Blanche, établir les liens entre les affaires florissantes d'Ivanka Trump et ses partenaires commerciaux est devenu une tâche de titan. Mais, grâce à l'investigation de l'AP, on a désormais quelques indices.

Selon ce média, une province de l'est de la Chine a promis des subventions à l'exportation à une entreprise qui avait expédié vers les Etats-Unis des milliers de sacs à main de la marque Ivanka Trump's entre les mois de mars 2016 et de février cette année, ce qui constitue une violation caractérisée des règles du commerce international, comme l'ont précisé des experts à l'AP.

En outre, des tonnes de vêtements Ivanka Trump's ont été exportées de 2013 à 2015 par une entreprise appartenant à l'Etat chinois.

Pourtant, comme l'a précisé l'AP, il n'est pas évident qu'actuellement la marque continue à coopérer avec la société en question, ou d'autres entreprises nationales chinoises.

Cité par le média, Abigail Klem, président de IT Operations LLC, qui gère la marque Ivanka Trump's, a affirmé que l'entreprise n'avait conclu aucun contrat des sociétés détenues par des États étrangers ou qu'elle ne bénéficiait pas de subventions de gouvernement chinois. Elle reconnaît toutefois que cela pourrait concerner des titulaires de ses licences.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Tags:
États-Unis, Chine, Ivanka Trump, Donald Trump, business, sac à main, chaussures, exportations
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook