Ecoutez Radio Sputnik
    Catalogne

    Ceux qui voient la Main du Kremlin en Catalogne s’emmêlent les pinceaux

    © AFP 2018 Josep Lago
    International
    URL courte
    La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (33)
    11113

    «Il existe des cercles en Espagne qui ne peuvent pas résister à la tentation d’accuser la Russie de n’importe quoi»: l’ambassadeur russe en Espagne a réagi à l’article du journal El País, qui supposait que l’infâme Main du Kremlin aurait envoyé «une légion de bots» pour compromettre l’indépendance catalane.

    L'ambassade russe a prêté attention à l'article du journal El País sur la prétendue ingérence russe dans le processus catalan, par le biais d'une «légion de bots». Selon lui, l'article est un méli-mélo total, qui mélange WikiLeaks, les accusations concernant l'ingérence russe dans les affaires d'autres pays et les bots.

    «Certains hommes politiques catalans sont mentionnés, dont nous n'avons jamais entendu parler. Tout cela représente un chaos complet, que la "main de Moscou" répugne même dégoûtée à toucher. De plus, en direct sur la chaîne de télévision d'État 24 Horas, l'auteur de l'article a continué à parler de ses fantasmes et a trouvé la "main du Kremlin" partout», a souligné Kortchagine.

    Selon l'ambassadeur, de telles démarches des médias indiquent qu'«il existe des cercles en Espagne qui ne peuvent pas résister à la tentation d'accuser la Russie de n'importe quoi.»

    «À en juger par les arguments de l'auteur sur la chaîne, on obtient: le Kremlin a organisé le Brexit, a influencé les élections aux États-Unis, a organisé l'entrée au Bundestag de l'opposition de la droite, tandis que l'Espagne est restée à l'écart. Ce n'est pas bon, c'est aussi un pays important, mais ils ne sont pas intervenus ici. Et l'auteur de l'article a décidé de tout corriger et a même trouvé un terrain approprié, la Catalogne», a-t-il conclu.

    Ce n'est pas la première fois qu'El País se livre à des attaques antirusses. Le journal a déjà accusé des médias russes, y compris RT, Sputnik et RIA Novosti, d'une couverture biaisée des événements en Catalogne.

    Dossier:
    La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (33)

    Lire aussi:

    Ambassadeur d’Espagne à Moscou: pas de traces russes dans le séparatisme catalan
    Invasion d’«une légion de bots» russes: comment la Main du Kremlin dissout l’Espagne
    En Catalogne, une loi de rupture immédiate de l’Espagne déjà élaborée
    Tags:
    La Main du Kremlin, ingérence, référendum, Catalogne, Espagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik