International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2017) (110)
9261
S'abonner

C’est avec regret que les autorités russes observent les États-Unis jouer «aux bons et aux mauvais terroristes» en Syrie, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, les États-Unis ne cessent de jouer «aux bons et aux mauvais terroristes» en Syrie. Il a en outre expliqué pourquoi la mort de Valeri Assapov, général russe tué en Syrie, était le résultat de l'hypocrisie des États-Unis, comme il l'avait déclaré la veille.

«Tout simplement, j'ai constaté comment le "jeu" américain que nous avons connu à l'époque de l'ancienne administration et que, malheureusement, nous observons jusqu'à présent, le jeu du bon et du mauvais terroriste, peut engendrer des tragédies.»

Des tirs de mortiers effectués par Daech près de la ville syrienne de Deir ez-Zor ont tué Valeri Assapov, conseiller militaire russe chargé d'aider les militaires syriens à libérer la ville.

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, cette mort tragique est «le prix à payer par le sang pour la politique américaine de deux poids, deux mesures en Syrie».

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2017) (110)

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
«Lâches», «sans-c***lles»: Brigitte Bardot s’en prend au gouvernement et se dit «écœurée» par l’état de la France
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
Tags:
jeu, Sergueï Riabkov, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook