Ecoutez Radio Sputnik
    la presse

    The Times confus sur le rôle de Moscou au Proche-Orient, l'ambassade russe réagit

    © Flickr/ greenzowie
    International
    URL courte
    6391

    L'ambassade de Russie au Royaume-Uni a de nouveau fait preuve d'un bon sens de l'humour. Cette fois les diplomates ont commenté l'article paru dans le quotidien The Times dont l'auteur avait du mal à déterminer le rôle exact de la Russie au Proche-Orient.

    La publication de Michael Burleigh dans le quotidien britannique The Times consacrée au rôle de Moscou au Proche-Orient n'est pas passée inaperçue à l'ambassade de Russie à Londres.

    Les diplomates ont remarqué qu'au cours de son analyse, l'auteur de l'article débouchait sur des conclusions contradictoires. Ainsi, il écrivait au début que la Russie «tire profit» du chaos au Proche-Orient, mais ensuite il affirmait que Moscou joue un rôle stabilisateur dans la région, empêchant à la fois les intrusions militaires de l'extérieur et les conflits internes.

    «Michael Burleigh affirme que la Russie stabilise et déstabilise simultanément la situation au Proche-Orient. Indice: quand vous ne pouvez pas décider, tirez à pile ou face», ont twitté les diplomates russes.

    L'ambassade de Russie en Grande-Bretagne suit de près les publications des médias et souligne régulièrement des erreurs, des contradictions et des distorsions de faits. D'habitude les diplomates réagissent à des matériaux similaires avec humour.

    Ainsi, lorsque le Premier ministre britannique Theresa May avait accusé Bruxelles d'ingérence dans les élections au Royaume-Uni, l'ambassade russe à Londres avaient répondu en lançant une pique via Twitter.

    «Dieu merci, cette fois ce n'est pas la Russie», avait ainsi ironisé l'ambassade.

    Ce tweet avait recueilli environ 9.500 retweets et 12.000 likes. Pourtant l'ambassade ne révèle pas aux médiax le nom du responsable des contenus Twitter, notant qu'il s'agit du «fruit des efforts collectifs» d'une trentaine de membres de la mission.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    The Times, ambassade de Russie au Royaume-Uni, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik