Ecoutez Radio Sputnik
    Forces aérospatiales russees en Syrie

    Bilan des deux ans de participation russe à l’opération antiterroriste en Syrie

    © Photo. Ministère russe de la défense
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (19)
    6291

    Samedi 30 septembre marquera le 2e anniversaire du début de l’opération des forces aérospatiales russes en Syrie, et le concours de la Russie dans la lutte sanglante du peuple syrien contre les terroristes est difficile à sous-évaluer, a déclaré à Sputnik le politologue russe Vladimir Sajine.

    Grâce à l'engagement des forces aérospatiales russes, la situation en Syrie a radicalement changé, et le Président syrien Bachar el-Assad a remporté une série de victoires sur les terroristes, en confortant ses positions, autrefois fragiles, a relevé Vladimir Sajine dans un entretien accordé à Sputnik.

    «Le contingent militaire russe ne se limitait d'ailleurs pas à la lutte contre les terroristes en Syrie, mais apportait aussi une assistance humanitaire multiforme à sa population», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que malgré les confrontations armées qui se poursuivaient dans le pays, l'idée de cessez-le-feu ne cessait de s'étendre.

    Un missile de croisière russe Kalibr
    © Photo. Service de presse du ministère russe de la Défense

    «Des zones de désescalade ont été instaurées dont la Russie, les États-Unis, la Jordanie, la Turquie et l'Iran se portent garants. Il est évident que le conflit syrien passe dans une autre phase, celle de la lutte politico-diplomatique pour une nouvelle Syrie», a estimé M.Sajine.

    Il a toutefois prévenu que si la fin de Daech paraissait proche, la normalisation de la situation en Syrie ne se produirait pas du jour au lendemain.

    «On doit reconnaître que la Syrie est actuellement contrôlée par plusieurs forces politico-militaires, qu'il s'agisse du gouvernement de Bachar el-Assad soutenu par la Russie, de l'Iran et des groupes pro-iraniens, des Kurdes soutenus par les États-Unis, de l'Armée syrienne libre (ASL), force d'opposition soutenue par la Turquie et les Turkmènes syriens, et enfin de Daech […] avec ses alliés», a expliqué l'interlocuteur de Sputnik.

    Selon ce dernier, la division non officielle de ce pays risque de s'éterniser. Aussi, le contingent militaire russe continuera-t-il à défendre les intérêts de la Russie en Syrie et dans l'ensemble du Proche-Orient.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (19)

    Lire aussi:

    Poutine précise les délais de la défaite des terroristes en Syrie
    «Des récidives sont possibles» en Syrie
    Bachar el-Assad s'est rendu en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine
    Tags:
    lutte anti-extrémiste, opération, Etat islamique, Sputnik, Vladimir Sajine, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik