International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)
19642
S'abonner

400 sorties, 130 missions de reconnaissance et 1.310 sites détruits: tel est le bilan des opérations menées par les Forces aérospatiales russes en Syrie au cours de la semaine.

Les avions des Forces aérospatiales russes ont fait plus de 400 sorties en Syrie en une semaine et détruit plus de 1.310 sites appartenant aux groupes terroristes internationaux, a annoncé vendredi le journal Krasnaïa Zvezda.

Quant aux drones, ils ont effectué pendant cette période plus de 130 missions de reconnaissance au-dessus du territoire syrien, au cours desquelles plus de 360 sites des terroristes ont été découverts.

Actuellement, la Russie aide les forces gouvernementales syriennes à chasser les terroristes de Deir ez-Zor, ville libérée début septembre. L'armée gouvernementale syrienne, appuyée par l'aviation militaire russe, a délogé semaine dernière les extrémistes de Daech d'une zone de 60 km2, sur la rive gauche de l'Euphrate, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Durant les trois années de siège, près de 80.000 habitants de Deir ez-Zor n'ont pas reçu d'aide humanitaire autrement que par voie aérienne.

Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans la partie nord de la ville. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été forcé quatre jours plus tard par les unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
frappe aérienne, aviation, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook