International
URL courte
38436
S'abonner

La Corée du Nord a transporté plusieurs missiles balistiques intercontinentaux depuis une usine militaire de Pyongyang, ce qui pourrait augurer du test prochain d’une ogive thermonucléaire dans le Pacifique, affirment les sources au sein de la présidence sud-coréenne.

Séoul a enregistré une activité suspecte sur le territoire de son voisin du Nord et affirme que de nouveaux tirs de missile auront lieu prochainement, annonce samedi le journal sud-coréen Chosun Ilbo.

Se référant aux sources au sein de l'administration présidentielle, le journal écrit que plusieurs missiles ont été sortis de l'Institut des armements à Pyongyang. Il s'agit d'une usine qui aurait fabriqué des missiles balistiques de type Hwasong.

Chosun Ilbo a lié l'incident à la menace du ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho de riposter face aux États-Unis par l'essai «sans précédent» d'une bombe à hydrogène  dans le Pacifique.

«Il est nécessaire de surveiller si le transport actuel de missiles de l'Institut est lié à des provocations supplémentaires», a conclu le journal citant une source anonyme dans l'administration du Président sud-coréen.

Après que le Président américain a menacé d'anéantir la Corée du Nord et qualifié Kim Jong-un d'«homme-fusée», Pyongyang pourrait faire exploser une bombe à hydrogène d'une puissance sans précédent dans l'océan Pacifique, a déclaré vendredi dernier le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho lors d'une conférence de presse.

Depuis la tribune de l'Onu, le Président américain Donald Trump a promis mercredi d'«anéantir» la Corée du Nord en cas de menace pour les États-Unis, insistant sur le fait que Washington était «prêt, veut et peut le faire», mais espère que ceci ne s'avérera pas nécessaire.

Plus tôt, la Russie et la Chine ont proposé à la Corée du Nord de déclarer un moratoire sur les essais nucléaires et les lancements de fusées, et à la Corée du Sud et aux États-Unis de s'abstenir d'exercices militaires dans la région pour stabiliser la situation dans la péninsule, mais Washington a ignoré cette initiative.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Tags:
tests nucléaires, Péninsule de Corée, Pyongyang, Séoul, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik