International
URL courte
640
S'abonner

Les avocats de Jared Kushner, beau-fils de Donald Trump, ont étudié sa boîte mail personnelle et n’ont trouvé aucun courriel privé lié à la Russie.

Jared Kushner, le gendre et le conseiller du Président américain Donald Trump, n'a pas évoqué la Russie dans les mails envoyés depuis la boîte de courriel privée qu'il utilisait également pour communiquer avec ses collègues à la Maison-Blanche, relate ABC News se référant aux avocats de Jared Kushner.

Pour arriver à cette conclusion, des juristes de M.Kushner ont procédé à l'examen de sa correspondance privée. Ce besoin a été notamment suscité par des publications dans des médias selon lesquelles M.Kushner avait utilisé son compte de messagerie privé pour communiquer avec des officiels de la Maison-Blanche.

Selon Abbe Lowell, avocat de M.Kushner, son client a envoyé à la Maison-Blanche et reçu de cette dernière au total 100 courriels via son adresse personnelle pendant la période allant de janvier à août 2017.

Ces messages contenaient notamment des liens vers des articles d'actualité ou des commentaires politiques. Le plus souvent, la correspondance via courrier personnel a eu lieu parce que «quelqu'un la commençait en envoyant des messages à son adresse personnelle et non à l'adresse de la Maison-Blanche», d'après l'avocat.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
courriel, Donald Trump, Jared Kushner, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook