Ecoutez Radio Sputnik
    Pristina

    Un débat entre députés kosovars tourne au pugilat

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    2115

    Deux députés kosovars à court d’arguments en sont venus aux mains pour défendre leur position lors d’une émission télévisée diffusée en direct.

    Une bagarre a éclaté entre le député du mouvement radical Autodétermination Fraser Krasnici et son collègue de la coalition au pouvoir Initiative pour le Kosovo, Miljaim Zeka, lors d'une émission retransmise en direct par la chaîne de télévision Klan Kosova.

    Les débats politiques entre les députés ont dégénéré en échange de coups de poing en dépit des efforts de l'animateur visant à calmer la situation. M. Zeka a traité son interlocuteur de criminel. Le radical Krasnici l'a aspergé d'eau après quoi les élus en sont venus aux mains. Deux coups de poing portés par le représentant d'Initiative pour le Kosovo ont atteint le visage de celui d'Autodétermination avant que le personnel des studios ne parvienne à séparer les combattants.

    Miljaim Zeka représente le mouvement fondé par l'ancien commandant de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK), Fatmir Limaj. Auparavant, Initiative pour le Kosovo faisait partie de l'opposition, tout comme Autodétermination, et ses membres ont soutenu les députés qui avaient répandu du gaz lacrymogène au Parlement et ont participé à des meetings violents. Avant les élections de juin, ils ont rallié une coalition d'anciens commandants de l'UÇK dirigée par le Président de la république autoproclamée Hashim Thaci et le Premier ministre Ramush Haradinaj. Les radicaux d'Autodétermination sont restés dans l'opposition au pouvoir.

    En 1999, la confrontation armée entre les séparatistes albanais de l'Armée de libération du Kosovo et l'armée et la police serbes a conduit aux bombardements de la Yougoslavie (composée à l'époque de la Serbie et du Monténégro) par les forces de l'Otan. En mars 2004, les violences organisées par les Albanais kosovars ont provoqué l'exode des Serbes du Kosovo et la destruction de nombreux monuments historiques et culturels serbes. Le 17 février 2008, les Albanais kosovars ont proclamé unilatéralement l'indépendance vis-à-vis de la Serbie. La république autoproclamée n'est pas reconnue par la Serbie, la Syrie, la Russie, la Chine, Israël, l'Iran, l'Espagne, la Grèce et d'autres pays.

    Lire aussi:

    Le Président serbe prêt à négocier avec les Albanais du Kosovo
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    J’ai vu des femmes violées à Pristina: Kouchner prend la parole après 19 ans de silence
    Tags:
    bagarre, UCK, Ramush Haradinaj, Hashim Thaçi, Miljaim Zeka, Fraser Krasnici, Kosovo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik