International
URL courte
La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (33)
2611
S'abonner

Les forces de l'ordre espagnoles ont scellé plus de la moitié des écoles catalanes qui devaient servir de bureaux de vote le 1er octobre, pour le référendum d'autodétermination.

À la veille du référendum catalan, plus de la moitié des écoles qui devaient servir dimanche de bureaux de vote ont été mises sous scellés par la police espagnole, a signalé l'agence Reuters se référant à une source gouvernementale.

Au total, les forces de l'ordre ont réussi à fermer 1.300 des 2.315 écoles catalanes. 163 autres établissements sont occupés par des militants favorables au référendum d'autodétermination.

Les forces de police sont prêtes à déloger les militants des bureaux de vote dimanche, a affirmé à Reuters une source au sein du gouvernement, soulignant également que les personnes occupant les éventuels bureaux de vote seront passibles d'amende allant jusqu'à 300.000 euros.

La tension persiste entre le gouvernement central et l'exécutif autonome catalan à l'approche du référendum d'autodétermination que la Généralité de Catalogne veut organiser le 1er octobre malgré l'interdiction de Madrid. Des manifestations contre et pro-référendum se tiennent dans plusieurs grandes villes espagnoles.

Les autorités espagnoles estiment annulé le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, selon Inigo Mendez de Vigo, ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports et porte-parole du gouvernement espagnol.

Dossier:
La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (33)

Lire aussi:

En Australie, démission d'un ministre sur fond de scandale autre que celui sur les sous-marins
Vaccination contre le Covid-19: Le Togo, le gouvernement opte pour une stratégie de «la peur»
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Sous-marins: Subway «trolle» la France après la rupture de l’accord – photo
Tags:
Espagne, Catalogne, vote, référendum, école, bureaux de vote, fermeture, police, tensions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook