Ecoutez Radio Sputnik
    les électeurs affluent aux bureaux de vote afin de maintenir le référendum

    Catalogne: les électeurs affluent aux bureaux de vote afin de maintenir le référendum

    © Sputnik . Alexeï Vitvitski
    International
    URL courte
    La tenue du référendum de l'indépendance en Catalogne (63)
    5135

    Quelques heures avant le début du scrutin visant à déterminer le destin de la Catalogne, les gens massaient devant les bureaux de vote afin d’empêcher la police de les mettre sous scellé et empêcher ainsi la tenue du référendum d’autodétermination.

    Des centaines de personnes se sont rendues près des bâtiments susceptibles de servir de bureaux de vote en Catalogne, quelques heures avant le référendum d'autodétermination, pour empêcher la police de les mettre sous scellé. Malgré la pluie battante, les gens continuent à affluer, en particulier dans les régions Gràcia, Ramblas ainsi que place de la Catalogne.

    ​Comme l'indique le journaliste de Sputnik dépêché sur les lieux, environ 500 personnes se sont rassemblées près d'un des bureaux de vote. La foule a littéralement rempli la chaussée, gênant la circulation.

    «Nous sommes venus ici dès le petit matin parce que nous sommes au courant que la police doit arriver pour fermer tous les bureaux de vote. Ils vont voir que nous sommes nombreux et ne pourront rien faire», a confié à Sputnik l'un des électeurs.

    D'après lui, il a passé la nuit à côté d'autres électeurs, parents et enfants dans une école de Barcelone. L'établissement scolaire est toujours fermé, mais on voit qu'à l'intérieur les gens ne dorment pas, jouant et s'encourageant les uns les autres.

    ​De son côté, l'agence Reuters rapporte que les électeurs ont commencé à bloquer les portes des bureaux de vote afin d'empêcher la police d'avancer et ainsi arrêter le déroulement du scrutin.

    Officiellement, le scrutin doit commencer à 9h00, heure locale, pour se terminer à 20h00.

    À la veille du référendum catalan, plus de la moitié des écoles qui devaient servir dimanche de bureaux de vote ont été mises sous scellé par la police espagnole. Au total, les forces de l'ordre ont réussi à fermer 1.300 des 2.315 écoles catalanes. 163 autres établissements sont occupés par des militants favorables au référendum d'autodétermination.

    La tension persiste entre le gouvernement central et l'exécutif autonome catalan à l'approche du référendum d'autodétermination que la Généralité de Catalogne veut organiser le 1er octobre malgré l'interdiction de Madrid. Des manifestations contre et pro-référendum se tiennent dans plusieurs grandes villes espagnoles.

    Les autorités espagnoles estiment annulé le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, selon Inigo Mendez de Vigo, ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports et porte-parole du gouvernement espagnol.

    Dossier:
    La tenue du référendum de l'indépendance en Catalogne (63)

    Lire aussi:

    La police espagnole met sous scellés 1.300 bureaux de vote catalans
    La Catalogne assure pouvoir tenir un référendum malgré les obstacles
    Les autorités catalanes autorisent à voter dans les bureaux de vote ouverts
    Tags:
    bureaux de vote, vote, référendum, police, Catalogne, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik