International
URL courte
La tenue du référendum de l'indépendance en Catalogne (63)
1098
S'abonner

Les autorités catalanes ont contacté l’Union européenne lui demandant de condamner l’Espagne pour violation des libertés et des droits fondamentaux.

Raul Romeva, conseiller aux Affaires extérieures de la Généralité de Catalogne a annoncé que les autorités catalanes étaient entrées en contact avec l'Union européenne afin d'obtenir une condamnation officielle de l'Espagne, qui a foulé aux pieds les libertés et droits fondamentaux des Catalans au cours du référendum sur l'indépendance organisé ce dimanche.

«On a déjà eu un contact avec eux (les institutions de l'UE, ndlr), nous leur avons déjà demandé de réagir», a-t-il fait savoir, ajoutant qu'il s'agissait, selon la Catalogne, de la violation par Madrid de l'article 7 du traité sur l'Union européenne portant sur l'inviolabilité des droits et libertés démocratiques dans les pays de la communauté.

Dimanche 1er octobre, les autorités catalanes ont organisé un référendum sur l'autodétermination de leur région. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum. La veille, plus de la moitié des écoles qui devaient servir dimanche de bureaux de vote ont été mises sous scellés. La police espagnole a affirmé qu'elle avait pris sous son contrôle la plus grande partie des 2.315 écoles catalanes. Le ministère de l'Intérieur a annoncé précédemment que la police nationale avait saisi des urnes dans plusieurs bureaux de vote. Pourtant, le vote se poursuit dans plusieurs autres bureaux.

Dossier:
La tenue du référendum de l'indépendance en Catalogne (63)

Lire aussi:

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation en France continue de baisser
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
référendum d'autodétermination en Catalogne (2017), libertés, violations, Union européenne (UE), Raul Romeva, Espagne, Catalogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook