Ecoutez Radio Sputnik
    Las Vegas

    Le massacre de Las Vegas perpétré avec une «arme de destruction massive»

    © REUTERS / Las Vegas Sun/Steve Marcus
    International
    URL courte
    Fusillade de Las Vegas (22)
    26430

    Une arme de destruction massive a permis à Stephen Paddock, qui a ouvert le feu depuis le 32e étage d’un hôtel-casino à Las Vegas, de tuer au moins 58 personnes et d’en blesser 515 autres, d’après le procureur du comté de Clark.

    Le tireur de Las Vegas a utilisé une arme de destruction massive pour commettre un massacre pendant le festival de musique Route 61 Harvest, a déclaré lundi le procureur du comté de Clark, Steve Wolfson cité par le journal britannique The Independent.

    «C’était une arme de destruction massive classique. C’était une arme et un homme de destruction massive», a indiqué le procureur lors d’un point presse.

    Une fusillade a éclaté dimanche soir (heure de Las Vegas) pendant le festival de musique country Route 91 Harvest, qui avait réuni quelque 22.000 personnes sur un terrain situé entre l'aéroport et l'hôtel-casino Mandalay Bay de Las Vegas. L'homme, qui a ouvert le feu depuis le 32e étage de l'hôtel-casino, a tué 58 personnes et en a blessé 515 autres, d'après la police. Selon le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo, le tireur a utilisé «un engin ressemblant à un marteau» pour briser les vitres de sa chambre d’hôtel. Les forces de l'ordre ont trouvé une dizaine d'armes à feu dans sa chambre. D’après la police, il s’est suicidé avant l’arrivée de la police à l’hôtel.

    Le tireur a été identifié comme étant Stephen Paddock, 64 ans, habitant de la ville de Mesquite, située au nord-est de Las Vegas.


    Dossier:
    Fusillade de Las Vegas (22)

    Lire aussi:

    Acte d'une infinie cruauté: Poutine exprime ses condoléances après la tragédie à Las Vegas
    Daech revendique l'attaque de Las Vegas
    Images glaçantes de la fusillade à Las Vegas (vidéo)
    Tags:
    armes de destruction massive, fusillade, Hôtel-casino Mandalay Bay de Las Vegas, Steve Wolfson, Las Vegas, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik